Couloir des Cabines (3 avril 2014)

Publié le 3 Avril 2014

Une température de 8° au parking, un vent à faire décoller les mouflons, et de la neige en trop par endroits, manquante à d'autres, autant dire que ça sentait la fin de saison aujourd'hui au Mont Dore. Si l'on ajoute le fait que tous mes compagnons de cordée habituels étaient indisponibles, on se demande bien ce qui a pu me motiver à monter au parking ce matin à 7h...

Bon avouons le, j'avais envie de tester mes nouveaux jouets, et je me suis donc lancé dans le couloir des Cabines. Comme on évite le ressaut en glace, le couloir est vraiment rando... jusqu'aux 10 derniers mètres qui sortent en dry toufing sous le vent dont on était protégé jusque là. Concernant la glace je peux pas me prononcer mais l'ancrage/désancrage des Black Diamond Viper en terre plus ou moins gelée et motte d'herbe était très rassurant par rapport à mes vieux Pulsars.

Comme le Val d'Enfer ressemblait à un champ de mines avec des traces impréssionnantes de ruptures de plaques sous la crête du Redon, je décide de remonter le Val de Courre rive droite pour être protégé en cas de rupture d'une corniche rive gauche. Finalement je me débinerait au pied de la montée au col de Courre devant les incertitudes sur le manteau dans le coin.

 

J'ai oublié de prendre des clichés du Val d'Enfer et des Cabines (visibles sur Webcam sauf l'entonnoir qui commence à être en herbe), mais voici l'état du Val de Courre aujourd'hui:
J'ai oublié de prendre des clichés du Val d'Enfer et des Cabines (visibles sur Webcam sauf l'entonnoir qui commence à être en herbe), mais voici l'état du Val de Courre aujourd'hui:

J'ai oublié de prendre des clichés du Val d'Enfer et des Cabines (visibles sur Webcam sauf l'entonnoir qui commence à être en herbe), mais voici l'état du Val de Courre aujourd'hui:

Rédigé par Seb

Publié dans #Alpinisme Auvergne

Commenter cet article