Chute

Publié le 3 Août 2010

Chute blog

 

      Un instant de relachement, une fraction de seconde où l’esprit se relache et s’éloigne de ce pied si délicatement placé, ne contrôle plus cet équilibre si précaire, n’évalue pas la sudation de ces doigts tellement maltraités ou l’état des avant bras gorgés d’acide lactique, et c’est la chute.

 

     La chute, le vol, le plomb, le carton, on la nomme différement  selon qu’on l’a plus ou moins accepté au préalable, et selon les craintes qu’elle nous inspire. On lui donne plusieurs noms, mais on la retrouve toujours identique au cœur de l’action. 

 

    Un flottement incertain pendant lequel ce qui devrait être là n’est plus, un reflexe qui fait projeter le corps en arrière, un plongeon vers le néant… 

 

    Et déjà la corde se tend en agrippant le bassin de sa poigne de fer. La paroi se rapproche et dans un ultime reflexe les jambes se jetent en avant pour amortir le choc… 

 

    Alors que le corps repose déjà dans le baudrier quelques mètres plus bas qu’auparavant, l’esprit réalise enfin les conséquences de son manque d’assiduité à la tâche et laisse parfois échapper un cri de rage devant la constatation de l’essai raté, bien plus douloureuse à cet instant que tous les désagréments physiques. 

 

   Il ne reste alors plus qu’à écrire la suite de l’histoire. Redescendre, abandonner au moins pour quelques instants ? Ou bien regarder de nouveau vers le haut, affronter encore la difficultée, même s’il faut pour cela tutoyer une fois de plus la frontière entre le succès et… la chute.

Rédigé par Seb

Publié dans #Recits

Commenter cet article