Col Emile Pic (16 juin 2013)

Publié le 17 Juin 2013

Première course en montagne depuis 3 ans, après 2 saisons passées sous le signe du Parvovirus. Quelques craintes (justifiées) concernant mon niveau de forme, surtout avec la quantité de neige présente et le faible regel à craindre.

Tant qu'à faire autant en tirer avantage en allant à Neige Cordier, dont le passage du couloir d'accès au Col Emile Pic devient délicat quand il est sec.

Du monde partout, pas mal de brassage, et quelques gros boulets au refuges qui jugent bon de mettre le bazar 15 minutes avant le réveil gardien, mais un gros bonheur de pouvoir revenir en haute montagne. Arrêt au col Emile Pic par crainte de la trop grosse fatigue pour gérer la descente et à cause de l'horaire non tenu.

Énormément de monde sur la VN du Dôme, dont certains ont du bien se faire peur quand un sérac a craqué pas loin d'une cordée... tout le glacier blanc en parlait, du col jusqu'au bar du Pré de Madame Carle.

Col Emile Pic (16 juin 2013)
Col Emile Pic (16 juin 2013)
Col Emile Pic (16 juin 2013)
Col Emile Pic (16 juin 2013)
Col Emile Pic (16 juin 2013)
Col Emile Pic (16 juin 2013)
Col Emile Pic (16 juin 2013)
Col Emile Pic (16 juin 2013)
Col Emile Pic (16 juin 2013)
Col Emile Pic (16 juin 2013)
Col Emile Pic (16 juin 2013)
Col Emile Pic (16 juin 2013)

Rédigé par Seb

Publié dans #Alpinisme dans les Alpes

Commenter cet article

Le Mateur d'Abimes 17/06/2013 19:29

Cool ! Et il s'appelle comment ce lapin rose… Et est-ce que ça remplace ?
Sinon, prêt pour le véloski ? Par contre on devrait être assez chargé pour qu'on ait pas besoin d'emmener Roger Rapig !

Dernière question, tu avais le 300 avec toi ?